Quels aliments faut-il privilégier après une intervention chirurgicale ?

L’épuisement se manifeste après une intervention chirurgicale. Le chirurgien prescrit des médicaments pour soulager le patient. Pour que la récupération soit efficace et que la plaie se referme rapidement, il faut miser sur la qualité de l’alimentation. Quels aliments privilégier pour son régime post-opératoire ?

Les fruits et légumes

12 heures à 24 heures après une opération chirurgicale, la personne n’a pas à consommer des aliments. Il est important qu’elle se repose un peu pour mieux récupérer et aussi laisser les effets de l’anesthésie se dissiper. Une fois ce laps de temps passé,  il est possible de consommer du bouillon de légumes. Cela, puisque les légumes sont riches en éléments nutritionnels, redonnent de la force et favorisent la cicatrisation. Les fruits sont également indiqués pour ce qu’il en est du régime post-opératoire. Il convient de les consommer sous forme de jus, idéalement sans l’ajout de sucre. Il est également judicieux de manger des fruits sous forme de compote.

Du pain et des céréales

Environ une semaine après l’intervention chirurgicale, le pain peut être intégré dans un régime post-opératoire. Enrichi en sucres lents et en fibres, le pain assure un excellent apport énergétique tout en renforçant le système immunitaire. Il est par exemple conseillé de prendre du pain avec du jus de fruit le matin. Pour le déjeuner, il est possible de consommer des légumes, non plus en bouillie mais toutefois bien tendres. Il convient de varier le déjeuner avec des céréales moulues. Ces aliments entretiennent le transit intestinal et renforcent les muscles tout en permettant une bonne cicatrisation. Après, il est toujours possible de consommer des céréales pour le petit déjeuner et le dîner. Le plus important est de savoir varier comme il faut l’alimentation quotidienne.

De la viande et des produits laitiers

Dans le cadre d’un régime post-opératoire, la consommation de viande est de rigueur à partir de la troisième semaine après l’opération. Au tout début, il est judicieux de mixer la viande pour qu’il soit plus facile de la digérer. Quand l’individu sent ne plus avoir des difficultés masticatoires et qu’il a la forcer de mâcher de la viande hachée, il n’y aura plus besoin de mixer ces aliments. Toujours à partir de la troisième semaine après l’opération, l’individu peut consommer des produits laitiers pour reprendre rapidement des forces et aussi pour parfaire la cicatrisation. Le retour à une alimentation normale est effectivement à la quatrième semaine après l’opération, notamment quand il n’y a aucune complication constatée au cours de la période post-opératoire.

Que couvre l’assurance maladie après une opération de chirurgie esthétique ?
Conseils pour anticiper la période post-opératoire après chirurgie esthétique