Comment bien préparer une liposuccion ?

La liposuccion, bien qu’elle soit devenue très populaire et qu’elle soit pratiquée très souvent, ne devrait jamais être traitée comme une procédure de routine. Bien que la liposuccion soit considérée comme sûre et efficace pour qualifier les patients, elle doit néanmoins être considérée comme une opération majeure comportant des risques. Lorsque vous planifiez votre liposuccion, il est essentiel de suivre toutes les étapes recommandées par votre chirurgien afin d’obtenir une procédure sûre, à faible risque et une récupération en douceur.

Ne négligez pas les détails de santé lors de votre consultation de liposuccion

Avant votre chirurgie, vous rencontrerez votre chirurgien plasticien pour une consultation de liposuccion. Au cours de cette réunion, de nombreuses questions vous seront posées sur votre état de santé, vos antécédents médicaux, vos expériences chirurgicales antérieures et les résultats souhaités en liposuccion. Il est essentiel que vous répondiez à ces questions avec honnêteté et avec le plus de détails possible. Omettre des informations parce que vous craignez de se voir refuser un traitement est une idée dangereuse. Sans antécédents médicaux complets, votre chirurgien plasticien ne pourra pas se préparer contre vos facteurs de risque uniques pour obtenir les résultats de liposuccion sûrs et efficaces que vous souhaitez obtenir.

Ce qu’il faut éviter

Pendant les deux semaines qui précèdent votre chirurgie de liposuccion, vous devrez suivre de près les conseils de votre chirurgien pour éliminer certains médicaments de votre routine. Certains médicaments, suppléments et même certaines vitamines peuvent augmenter votre risque de complications post-chirurgicales telles que saignements excessifs, hypertension artérielle ou mauvaise cicatrisation, entre autres. Fumer avant une intervention chirurgicale peut augmenter les risques de guérison retardée, de saignement et d’autres complications dangereuses. Vous devez arrêter de fumer au moins un mois avant votre chirurgie de liposuccion et continuer à éviter de fumer pendant au moins un mois après votre intervention. Une fois que votre chirurgie est programmée, il peut être tentant d’essayer de perdre quelques kilos en trop à l’avance pour améliorer vos résultats. Perdre du poids avant votre chirurgie peut affecter vos résultats finaux, surtout si vous perdez une quantité importante de poids.

Ce qu’il ne faut pas faire la veille de la chirurgie

Lorsque vous vous préparez pour une chirurgie de liposuccion, le jour ou les deux jours qui précèdent l’opération sont très importants. Ne rasez pas la zone autour de votre site chirurgical au moins 24 heures avant votre liposuccion. Le rasage peut conduire à des poils incarnés après la chirurgie et à une infection potentielle. Ne vous présentez pas à l’opération avec des vêtements trop serrés ou inconfortables. Vous aurez également besoin de quelqu’un pour vous conduire à votre opération. Après la chirurgie, vous ne pourrez pas conduire physiquement et votre chirurgien ne vous autorisera pas à prendre un taxi ou les transports en commun.

Quand envisager une abdominoplastie ?
Liposuccion en Tunisie : Pour qui ?