Interventions esthétiques : trouver un bon chirurgien à Paris

Chirurgie des paupières

D’après plusieurs études, le nombre de personnes ayant recours à la médecine esthétique est en augmentation. Il convient cependant de veiller à choisir le bon spécialiste pour faire le travail.

La médecine plastique attire un nombre croissant de patients enthousiastes, et un certain nombre de médecins non qualifiés, voire d’imposteurs de la médecine, prennent le train en marche, revêtant naturellement des blouses blanches.

Outre le fait de rencontrer le professionnel en personne, il est fortement conseillé de vérifier ses antécédents, afin de vous assurer qu’il est certifié pour faire l’intervention souhaitée. Pour vous aider à choisir un chirurgien compétent, agréable à vivre et contrôlé, voici quelques conseils à mettre en pratique.

Lisez les revues des chirurgiens esthétiques à Paris 8

De nos jours, l’on a tendance à faire appel au web avant de s’adresser à un chirurgien esthétique Paris. Dites-vous bien que la connaître est synonyme de pouvoir. Pensez donc à lire revue après revue pour vous faire une idée des expériences des anciens patients et avoir une meilleure connaissance de la façon dont chaque spécialiste opère, aussi bien dans la salle d’opération qu’en dehors.

Il existe par ailleurs des forums en ligne sur la médecine plastique qui vous aideront dans vos recherches. Vous pouvez également vous aider des réseaux sociaux pour trouver le bon professionnel.

La majorité des gens ne le savent pas, mais il existe plusieurs groupes consacrés à la chirurgie plastique sur les réseaux sociaux. Cela est très utile, car vous y trouverez des personnes qui documenteront leur expérience, depuis la phase de recherche jusqu’à plusieurs mois après l’opération.

Vous aurez ainsi une idée de ce à quoi vous attendre et pourrez pourquoi pas restreindre quelques options. Pensez aussi à demander à votre chirurgien s’il est affilié à un hôpital.

Si ce dernier ne pratique par exemple la chirurgie que dans son cabinet et n’a pas de privilège hospitalier pour pratiquer l’opération souhaitée, c’est un gros signal d’alarme. Il s’agit ici de vous assurer que si quelque chose devait se produire, votre chirurgien aurait accès à un établissement hospitalier qui s’occuperait de toutes les complications éventuelles.

Faites vos recherches sur le web avec une bonne dose de scepticisme

Si les critiques sur certaines plateformes et les pages de réseaux sociaux peuvent être d’une grande aide, elles peuvent également être des sources de désinformation. Les critiques anonymes, notamment les critiques négatives peuvent être employées par quelqu’un en guise de vengeance ou pour faire avancer son propre agenda plutôt que pour partager avec d’autres patients potentiels son expérience personnelle et ses connaissances.

Dans la même logique, soyez prudent lorsque vous consultez des photos « avant et après » d’une chirurgie des seins par exemple. La majorité des chirurgiens rendront ces clichés disponibles sur leur site Internet ou vous enverront des illustrations à votre demande. Gardez à l’esprit que tous les spécialistes n’exposent pas leur travail honnêtement.

Lorsque vous les regardez donc, veillez à ce que les ombres et l’éclairage soient les mêmes sur les deux clichés. La manipulation de ces éléments pour rendre l’apparence des clichés « après » meilleure est une pratique simple et fréquente. Il est également conseillé de faire attention aux chirurgiens qui semblent trop dépendant de la publicité.

Si leur page ne cesse d’être montrée par tous les supports et autres, cela n’est pas un bon signe, mais un signal d’alarme. Dites-vous bien que la mission première d’un bon chirurgien doit être de s’occuper de ses patients, et non d’être en quête de clics ou de prospects.

Vérifiez les qualifications de chaque chirurgien esthétique

Vous avez trouvé quelques options pour votre chirurgie des paupières ? C’est une bonne chose ! Avant toute rencontre avec les chirurgiens, assurez-vous qu’ils respectent tous les critères essentiels qui vous disent qu’ils sont bien qualifiés pour faire l’opération désirée.

Certains praticiens peuvent être à même de traiter les interventions « non invasives » telles que les traitements au laser. Cela varie selon le traitement, mais la majorité des procédures non invasives peut être faite par des professionnels autres que des chirurgiens tels que les esthéticiennes, les infirmières diplômées ou les assistants médicaux sous la « supervision » d’un chirurgien.

Le niveau de supervision dont ces derniers bénéficient vraiment varie de façon considérable. Dites-vous bien que « non invasif » n’est pas synonyme de sûr à 100 %. Ces interventions peuvent s’accompagner d’effets secondaires et il est sans aucun doute mieux d’être traité par un chirurgien expérimenté pouvant identifier et gérer les problèmes s’ils font leur apparition.

Il est important de s’assurer que les chirurgiens choisis bénéficient d’une bonne formation dans le domaine. Certains professionnels de la santé d’autres branches pratiquent aussi des traitements ou des procédures de chirurgie plastique, mais n’ont pas de formation intégrale ou standardisée dans ces branches.

Rendez-vous à chaque entretien préparé et prêt à poser des questions

Tout comme pour un entretien d’embauche, il est essentiel de préparer une liste de questions à poser à votre chirurgien esthétique à Paris lors d’un entretien en face à face. Prenez cela très au sérieux, comme vous le feriez pour un problème médical important, et vous réussirez.

À la fin du processus, il est important de vous assurer que vous et votre chirurgien êtes sur la même longueur d’onde et que vous lui avez fait part de vos souhaits et désirs.

C’est également une bonne occasion de voir des photos du travail passé du spécialiste et de savoir s’il a l’expérience de l’intervention que vous désirez faire. Cela vous donne aussi l’occasion d’exprimer vos souhaits et vos objectifs, et de savoir s’il les comprend et peut vous donner les résultats souhaités.

C’est également le moment de clarifier les coûts. Les opérations peuvent avoir les honoraires du chirurgien, de l’anesthésiste et de la salle d’opération ou de l’établissement médical. Assurez-vous donc que tous les frais sont discutés avant l’opération, afin qu’il n’y ait pas de surprises.


Choisir la bonne clinique pour réaliser des interventions esthétiques à Genève
Quand recourir à la chirurgie pour se débarrasser des poches sous les yeux ?