Le ventre

L’abdominoplastie

Lorsque la peau pend après un gain de poids, une perte de poids ou une grossesse, il faut procéder à une abdominoplastie (aussi appelé lipectomie abdominale). La plupart du temps accompagnée par la liposuction, l’abdominoplastie laisse une longue incision au bas de l’abdomen qui peut facilement être cachée dans le bikini. Quand la peau pend, que les muscles sont relâchés et qu’il y a des vergetures, la liposuction n’est plus un choix. Il faut alors enlever la peau en trop et raffermir les muscles. L’incision guérie en quelques semaines mais la cicatrice peut prendre entre six et douze mois pour blanchir. Cette opération est plus importante que la liposuction, se fait toujours sous anesthésie générale et demande une période de repos de deux à trois semaines avant le retour au travail. La récompense est un beau ventre ferme qui permet d’oublier les séquelles de la grossesse ou de l’embonpoint.

Si la peau molle est limitée à une région sous l’ombilic, une miniabdominoplastie est l’intervention de choix. Dans ce cas, la chirurgie est moins extensive, la cicatrice plus courte et l’anesthésie locale peut être utilisée. Le retour au travail est plus court et la récupération est plus facile. La miniabdominoplastie est souvent associée à la liposuction.

La liposuccion
Les paupières