La chirurgie du sein

Le sein peut être augmenté de volume, réduit, remonté ou reconstruit si absent. L’asymétrie peut être corrigée.

 L’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire ou grossissement du par un implant (prothèse), est demandée par les femmes qui n’ont pas de tissu mammaire, par celles qui ont de petits seins ou par celles qui en veulent tout simplement plus. Les raisons qu’elles donnent vont de « améliorer la silhouette », « paraître plus équilibrée », « reprendre la forme et le volume qu’elles avaient avant une grossesse », à « améliorer leur vie sexuelle ». En fait, ce qui fait une bonne candidate à l’augmentation mammaire est la capacité à comprendre qu’avoir un corps étranger dans le sein, tout en ne créant aucun problème de santé, peut cependant occasionnellement causer des problèmes localisés au sein lui-même(rupture de l’implant, durcissement du sein, des changements à la sensibilité du sein, malpositions, etc.)
L’implant rempli de sérum physiologique (eau et sel) consiste à un sac (différentes grosseurs) qui est rempli au moment de l’opération avec la même solution qui est administrée dans vos veines au moment d’une hospitalisation. A travers une petite incision, l’implant est placé derrière la glande mammaire et derrière le muscle pectoral. L’opération se fait de préférence sous anesthésie générale (endormie) et dure entre une heure et une heure et demi. La douleur est en relation avec la grosseur de l’implant mais peut facilement être soulagée par la médication. Les risques seront expliqués en détail au moment de la consultation. On peut toujours corriger les problèmes potentiels.
Heureusement la grande majorité des candidates ne présentent pas de complications et de plus, celles qui en subissent, ne demande pas le retrait des implants tellement elles apprécient leur nouvelle apparence et leur nouvelle confiance en soi. Près de deux millions de femmes en Amérique du Nord ont reçu des implants mammaires.

Le lifting mammaire ou Mastopexie /sein tombant

Les seins peuvent être rajeunis et leur apparence améliorée par un lifting mammaire i.e. une opération où le sein est remonté en reserrant le tissu mammaire et son enveloppe cutanée. Ceci peut être réalisé en utilisant différentes incisions selon le degré de l’effondrement du sein (la ptôse). Les ptôses légères ne nécessitent qu’une incision autour de l’aréole (la partie pigmentée autour du mamelon) ; ceci est souvent appelé « dough-nut mastopexy » à cause de la forme de la peau réséquée. Une ptôse modérée requiert une incision additionnelle de l’aréole au pli sous le sein. Une ptôse sévère exigera une cicatrice de plus dans le pli sous le sein. Souvent des tissus mammaires sont enlevés en même temps pour réduire le volume et le poids du sein.
Même si le lifting du sein rajeunit celui-ci à la grande satisfaction de la plupart des patientes, les plus exigeantes peuvent demander de petits implants pour donner au sein remonté plus de galbe dans la partie haute du sein.

Toutes ces options seront discutées lors de la consultation. Chaque candidate doit être évaluée individuellement.

La liposuccion
Le ventre